Fox-terrier cherche famille suite au décès de son maître – Rhône

 

Signaler un problème avec cette annonce
Traitement de votre demande, patientez s'il vous plaît ....

Message de prévention

Merci de ne jamais envoyer d'argent quel que soit le prétexte, transport en avion ou autre... Les chiens doivent être donnés, merci de nous signaler si un annonceur vous demande de l'argent !

Informations sur le maître et son chien

PaysFrance
Département69 - Rhône
VilleLyon
Code postal69007
Téléphone[Afficher le Numéro]
Mon don estGratuit
SexeMale
Age11
LOFNon
VaccinéOui
Tatouage ou Numéro de puce250269604906210

Description du chien

Bonjour,

Nous avons récupéré Igord juste avant Noël dernier, suite à la disparition de son maître, afin qu’il ne se retrouve pas subitement à la fourrière. Comme nous avons déjà une chienne, que nous vivons en appartement en ville alors qu’il habitait en maison à la campagne (Ambronay, Ain), et que nous devons nous expatrier aux États-Unis à la rentrée, nous souhaitons lui trouver une nouvelle famille.

Igord est un fox-terrier mâle de 11 ans (né le 5 février 2013), non-castré, pucé et à jour de ses vaccins (nous avons son carnet de santé). Il ne fait pas du tout son âge car il est toujours partant pour se promener, surtout en pleine nature. Il est extrêmement doux avec les humains de tous âges, adore les caresses, est très calme (il n’aboie pas et n’est pas destructeur), et il peut rester seul sans aucun problème en journée.

Cependant il n’est pas très sociable avec les autres chiens en extérieur : il n’y a aucun problème avec notre chienne ou les chiens de nos proches, mais les rencontres dans la rue sont souvent compliquées, même si ce n’est pas systématique. Il est aussi facilement fugueur, ce qui fait que nous ne pouvons jamais le détacher. C’est pour cela qu’un terrain clôturé serait idéal pour qu’il puisse gambader en liberté.

Son maître avait 86 ans, Igord a donc l’habitude des personnes âgées. Entre deux promenades, il se repose tranquillement et n’est pas embêtant. Il est souvent décrit (toiletteuse, vétérinaire…) comme « une grosse peluche » qui n’a jamais le moindre geste d’agressivité envers les humains qu’il côtoie et apprécie le confort de son coussin ou du canapé.

16/05/2024 8 h 50 min

308 jour, 11 heure